La poudrière du Moyen-Orient

Par Michel Bouchard

La  fin de semaine dernière, une attaque lancée par des drones sur des installations pétrolières de la compagnie saoudienne Aramco, est venue compromettre la capacité de production de pétrole de l’Arabie-Saoudite. C’est environ 5% de la capacité de production mondiale qui est touchée. Immédiatement après les attaques, les rebelles houthis du Yémen ont revendiqué le tout. Comme ceux-ci sont d’allégeance pro-iranienne, il n’en fallait pas plus pour que les Américains accusent l’Iran. Nous voici donc engagé dans une guerre de rhétorique entre le bloc saoudien et le bloc iranien. Dans ce contexte, je vais répondre à quatre questions:

  1. Il se produit environ 100 millions de barils de pétrole dans le monde. La production de l’Arabie-Saoudite représente 10 % de la capacité mondiale. Si l’on considère que les attaques ont endommagé à 50 % de la capacité de production de l’Arabie-Saoudite, il y a un manque à gagner de 5% à l’échelle mondiale.
https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/les-producteurs-de-petrole-dans-le-monde-en-fevrier-2018-eee1d385c769cc829dca2bd23813e366
  1. Quelles sont les alliances impliquées ? 
    • D’un côté, il y a l’Arabie-Saoudite qui est soutenu par les États-Unis. Une alliance traditionnelle entre un important exportateur(L’Arabie-Saoudite)  de pétrole et un important importateur. (États-Unis) Pour l’instant, les Américains, malgré leur importante production, sont encore dépendants de l’approvisionnement saoudien. D’ici 2025, la situation devrait changer avec l’atteinte prévu l’auto-suffisance énergétique des Américains.
    • De l’autre, vous avez les Iraniens qui sont impliqués dans un conflit indirect au Yémen* contre l’Arabie-Saoudite et qui est appuyé par ses alliées naturels que sont la Russie et la Chine.
  1. Quelle est l’importance géostratégique de cette région ?
    • Située entre la péninsule arabique et l’Iran, il y a le golfe Persique. Dans cette région circule une grande partie de la production pétrolière mondiale. Il faut s’attarder particulièrement au détroit d’Ormuz. Il s’agit d’un passage situé entre l’Iran et le Royaume d’Oman, qui est d’une largeur minimum de 33 Km en eau peu profonde et qui exige une circulation maritime à sens unique sur le territoire iranien. Pour bien saisir l’importance de ce détroit pour le trafic pétrolier, voici quelques chiffres: 
      1. 21 millions de barils de pétrole y circulent à chaque jour;
      2. C’est 20% de la consommation mondiale;
      3. 20 pétroliers passent quotidiennement à travers le détroit;
      4. 6 pays y font passer leur production pétrolière;(Arabie-Saoudite,Qatar, Iran, Irak, Émirats-Arabes unis et Koweit)
      5. En raison de l’instabilité, il en coûte 500 000$ par passage;(50 000$ au début de l’année 2019)
  1. Doit-on s’inquiéter de la situation ?
    • Oui. Ces événements impliquent les grands acteurs de la géopolitique mondiale. Un seul faux pas et nous pourrions nous retrouver dans un marasme qui pourrait compromettre 20% de la production mondiale de pétrole. Pour l’instant, on ne peut pas dire que nous sommes dans une situation d’indépendance énergétique.
    • Non. Derrière cette rhétorique guerrière, il a fort à parier qu’il ne se passera rien. Les intérêts en jeu sont trop importants, pour que les dirigeants impliqués se laissent emporter dans une spirale de violence. L’Arabie-Saoudite et l’Iran sont dans le même bâteau: ils dépendent de l’exportation pétrolière pour assurer la pérennité de leur régime respectif. 

*Il s’agit d’une catastrophe humanitaire méconnue du grand public. Ce sujet devra faire l’objet d’un texte de ma part à un moment donné.

6 réflexions sur “La poudrière du Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s