Bilan de l’année 2020(Avril)

Par Michel Bouchard

Voici les nouvelles qui ont retenu mon attention en avril 2020.

  1. La généralisation du virus: Le mois d’avril a vraiment été marqué par la Covid-19. Tout s’est arrêté et nous avons commencé à compter les cas, les hospitalisations et les morts. Le centre d’attention de la planète tout entière s’est concentré sur cette maladie. Je ne sais pas s’il y a eu d’autres événements  lors de ce mois, mais les médias n’en ont pratiquement pas fait mention. Ce fut un mois marqué par un confinement généralisé, de l’Asie à l’Amérique. Ce fut le mois où bien des foyers ont commencé à se commander des masques et que les hôpitaux ont commencé à manquer de matériel de protection pour se protéger de l’infection de la Covid-19. Plusieurs y ont vu un manque de préparation. Pouvions-nous réellement prévoir que nous aurions besoin de 100 milliards(Chiffre sorti de mon imagination) pour nous protéger contre quelque chose que l’on ne connaissait pas il y a trois mois ? Il était évident que nous serions en pénurie et qu’une lutte sans merci se livrerait à l’échelle planétaire pour l’obtention de ce matériel de protection. Comment penser qu’il n’en sera pas autrement avec les doses du vaccin? Une chose est sûre: les habitants des pays riches passeront avant les autres.
  2. Boris Johnson hospitalisé: Alors que la Grande-Bretagne semblait se diriger tout droit vers la catastrophe, car le PM sous-estimait le danger du virus et qu’il voulait amener le pays dans la voie de l’immunisation collective, il a été infecté. Disons que la perspective de Boris Johnson a quelque peu changé par la suite. Est-ce qu’il a pu éviter la catastrophe ? Nul ne le sait, car le bilan à faire de différentes stratégies utilisées dans la lutte contre la COVID est prématuré;
  3. L’aide publique pour la COVID: Ayoye… Tout ce qu’on peut dire à propos de ça, c’est qu’à l’échelle d’une vie, on ne verra pas le bout des conséquences budgétaires reliées aux différents programmes écrits à la hâte pour amenuiser les conséquences du coronavirus. En espérant que les adeptes de la théorie monétaire moderne aient raison…Il suffira de quelques cartouches d’encre et le tour sera joué!(simplification extrême)

Petit rappel:

Méthodologie: Encore une fois cette année, j’ai utilisé l’outil proposé par «influence communication» pour regarder les nouvelles sous l’angle du poids médiatique occupé par celle-ci. À cela, j’ai fait des choix personnels et retenus des histoires ayant une perspective internationale.

Une réflexion sur “Bilan de l’année 2020(Avril)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s