Bilan de l’année 2020 (Février)

Par Michel Bouchard

N.B. Pour ceux et celles qui ont lu l’article de janvier 2020, l’introduction reste pratiquement identique pour le bilan de février.

Pour une troisième année consécutive, voici ce que j’ai retenu de l’actualité internationale. Dans cette année de fou, j’aurais pu traiter de la Covid-19 pendant tout le long de mon bilan de l’année 2020. Bien qu’il soit impossible de complètement mettre cet objet de côté, j’ai essayé de garder un peu de place pour les autres événements qui ont ou qui auraient dû retenir notre attention.

Méthodologie: Encore une fois cette année, j’ai utilisé l’outil proposé par «influence communication» pour regarder les nouvelles sous l’angle du poids médiatique occupé par celle-ci. À cela, j’ai fait des choix personnels et retenus des histoires ayant une perspective internationale. De plus, je vous propose une nouvelle façon de publier ce bilan. Continuons avec février 2020

  1. Le blocage ferroviaire autochtone: Le mois a été passablement mouvementé au Canada avec le blocage du trafic ferroviaire à l’échelle du pays. L’origine de cette crise trouve son explication dans un projet de gazoduc en Colombie-Britannique. Ce projet de 670 km de long doit passer à travers les terres de la nation Wet’suwet’en et ceux-ci digèrent mal ce passage. Cette crise provinciale a provoqué des réactions de plusieurs nations autochtones au pays et mené à une crise majeure qui a complètement freiné le transport ferroviaire à l’échelle canadienne et ramené dans l’actualité la question autochtone.
  2. La primaire démocrate : C’est en février que Joe Biden va devenir le candidat favori de la primaire démocrate. Après des débuts difficiles,  le « vieux routier », c’est le moins que l’on puisse dire, a fait un retour retentissant avec sa victoire en Caroline du Nord. Après une carrière politique de 47 ans, Joe Biden a encore donné raison à ceux qui le surnomme« Come back Joe ».
  3. Le coronavirus s’étend:  D’une curiosité chinoise, le virus s’est approché de nos préoccupations, en semant le désarroi en Europe et en Asie. Ce fut tout d’abord l’Italie et l’Iran qui ont été frappés par le virus en s’invitant dans les bagages des travailleurs du textile originaires de la Chine et de retour des festivités du Nouvel An chinois. Après cela, ce fut le tour de l’Espagne, de la France et de toute l’Europe. Voici ce que le Courrier international titrait dans son édition du 27 février 2020:

Une réflexion sur “Bilan de l’année 2020 (Février)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s