Bilan de l’année 2020(Mai-juin)

Par Michel Bouchard

Aujourd’hui, j’ai décidé de regrouper ces deux mois, car ils ont été occultés par la COVID-19. Il y a longtemps que j’ai observé que les médias souffraient d’un trouble de l’attention qui empêche ceux-ci de parler d’autres choses. Donc, à part la « maudite » COVID-19, la seule nouvelle qui est ressortie du lot pendant cette période, a été ce que l’assassinat de l’Afro-Américain Georges Floyd a provoqué.

 La une du Courrier international du 11 au 17 juin 2020:

  1. Rappelons les faits: Lors d’une interception d’un suspect dans le cadre d’une affaire d’utilisation de faux billets dans une épicerie, Georges Floyd a été immobilisé au sol avec un genou sur le côté de la nuque pendant près de 8 minutes. De longues minutes pendant lesquelles le suspect a crié à plusieurs reprises «I can’t breathe» et où il a trouvé la mort;
  2. Le catalyseur: Ce meurtre a été filmé par un citoyen présent sur la scène et l’on y voit le policier de Minneapolis qui écrase sa victime et qui est assisté par quatre autres policiers qui le regardent passivement.(Voir la vidéo qui est extrêmement choquante) Cette vidéo a essaimé une traînée d’indignation à l’échelle mondiale et remis à l’avant-scène la problématique de la discrimination raciale systémique aux États-Unis;
  3. L’enchaînement: À partir de là, une vague d’indignation s’est soulevée un peu partout dans le monde et a replacé le mouvement « Black Lives Matter » sur la sellette. Plusieurs manifestations ont éclaté à travers le monde et a mené à des affrontements féroces avec les forces de l’ordre, surtout aux États-Unis, et des manifestants réclamant la fin de la discrimination. Ce mouvement s’est étendu au monde et a mené à une prise de conscience collective par rapport à cette problématique. À partir de là, des statues ont été déboulonnées, des débats ont éclaté, des mots ont été interdits d’utilisation et des grèves sportives organisées.

Méthodologie: Encore une fois cette année, j’ai utilisé l’outil proposé par «influence communication» pour regarder les nouvelles sous l’angle du poids médiatique occupé par celle-ci. À cela, j’ai fait des choix personnels et retenus des histoires ayant une perspective internationale.

Une réflexion sur “Bilan de l’année 2020(Mai-juin)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s