Un coup dur pour Bombardier

Le gouvernement américain vient d’annoncer qu’il allait imposer des droits compensation de 220% sur les avions de la CSeries de Bombardier. C’est une plainte du constructeur Boeing, qui a mené à cette action protectionniste des Américains. Le constructeur jugeait que la compagnie canadienne effectuait du dumping*. L’origine de cette plainte provient de l’injection de 1,3 milliard du gouvernement québécois dans l’aventure de la CSeries.

Trois constats à faire:

  1. Cette aventure va coûter au Trésor québécois 1,3 milliard de dollars et 372 millions au gouvernement canadien. La prise de risque était douteuse et cette manœuvre commerciale va probablement avoir des impacts très néfastes sur l’avenir de la compagnie;
  2. Il faut se préparer, car les négociations de l’Alena seront pénibles;
  3. Comme le mentionnait Obélix : « Il est fou ce…»

*Pratique commerciale qui consiste à vendre un produit à l’extérieur du pays en bas du prix coûtant.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s