Khadr : victime ou terroriste ?

Voici une chronique que je ne pensais pas être obligé d’écrire. Lorsque j’ai appris la nouvelle qu’ Omar Khadr allait recevoir 10 millions de dollars du gouvernement canadien, je me suis dit que beaucoup de journalistes avaient un avis sur le sujet. Dans ce contexte, à quoi bon en ajouter. Toutefois, le texte d’opinion, d’un confrère de monde contemporain, qui est paru dans le journal Le Soleil du 11 juillet 2017***, me fais réagir et me donne l’impulsion pour écrire une réflexion. La question à laquelle je vais répondre est la suivante : est-ce que Khadr est une victime ou un terroriste ?

Une victime ?
Le gouvernement canadien vient d’indemniser l’auteur d’un acte terroriste. Voici ce que pensent les défenseurs de cette décision :

  • Il avait 15 ans lors de l’attentat et il était donc mineur.
  • Il a été enfermé à la prison de Guantanamo pendant 10 ans, dont huit années où il clamait son innocence et où il était en attente d’un procès. Par la suite, il a terminé sa sentence dans une prison canadienne de 2012 à 2014.
  • On l’aurait torturé, afin de lui faire avouer sa culpabilité.
  • Il est le seul ressortissant occidental, où le pays n’a pas demandé son extradition. La décision de ne pas intervenir dans ce dossier, fut sans doute motivée par ce qui était arrivé à son père en 1995. Soupçonné de terrorisme par le Pakistan, le gouvernement de Jean Chrétien était intervenu pour le faire libérer de prison. Le problème dans tout ça : son père était un proche de Ben Laden et le Premier Ministre canadien l’ignorait. C’est tout de même une erreur notable !

Un terroriste ?
Omar Khadr est né à Toronto au sein d’une famille salafiste, qui observait les préceptes les plus orthodoxes de la religion musulmane. C’est dans les années 1990, que la famille va déménager au Pakistan. À l’âge de onze ans, il sera envoyé dans un camp d’entraînement d’Al-Qaïda en Afghanistan. Il y apprendra tous les rudiments pour devenir un terroriste.* En puis, ce fut le 11 septembre 2001. Georges W.Bush déclencha la guerre au terrorisme en lançant une intervention, sous la houlette de l’Otan, en Afghanistan. C’est dans ce contexte que le jeune Khadr va tuer un soldat américain. Il sera immédiatement capturé et envoyé à la prison de Guantanamo. Cette prison fut bâtie, par l’administration américaine, sur un No man’s land. Un territoire cubain, qui est loué par les Américains et où les lois américaines ne s’appliquent pas. Khadr y sera envoyé en compagnie de près de 800 prisonniers. La plupart ne furent jamais reconnus coupable de quoi que ce soit. Il fut donc arrêté, dans le cadre de la guerre au terrorisme, et il était considéré comme il se doit : un terroriste, parce qu’il est responsable de la mort d’un soldat américain.

Évidemment, il faut bien que je réponde à la question que j’ai posée. Selon moi,  Khadr est une victime qui a commis un acte terroriste, alors qu’il était mineur. Il est donc aussi un terroriste. Le problème de cette histoire, c’est qu’il a été traité injustement, par une administration américaine qui a fait fi de toutes les règles du droit international. Son histoire est d’une tristesse infinie, mais que dire de la famille du soldat mort au combat. De plus, la compensation qui lui a été versée est injustifiable, surtout du point de vue des victimes. Je comprends le geste de la veuve du soldat mort, d’avoir tenté une manœuvre pour faire geler les avoirs de Khadr.**Enfin, ce qui m’emmerde le plus dans cette saga, c’est cette volonté canadienne, manuscrite dans la Charte des droits et libertés, à être le « plus meilleur pays au monde » où tous peuvent trouver refuge et où la tolérance et l’ouverture sont devenues des ingrédients que l’on intègrent dans toutes les sauces. Vivement la légalisation du pot !

*Pour ma part, je viens d’envoyer mon garçon dans un camp d’été pour qu’il apprenne tous les astuces pour devenir un Ninja. Mettons que nous n’avons pas le même niveau d’encadrement familial.
** La procédure vient d’être rejetée par la Cour supérieure de l’Ontario.
***http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/points-de-vue/201707/10/01-5114892-que-devais-je-dire-a-mes-filles-a-mes-etudiants-a-ma-famille-a-mes-concitoyens.php

Une réflexion sur “Khadr : victime ou terroriste ?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s