Les nationaux et les mondialistes

 

     Les résultats du premier tour de la présidentielle française sont connues depuis dimanche le 23 avril et le moins que l’on puisse dire c’est que les Français sont sous le choc. Ils viennent de réaliser que tous les référents traditionnels de la gauche et de la droite, ont disparus. Imaginez : les deux grands partis seront absents du deuxième tour. Il y aura un affrontement entre Marine Le Pen(Front National) et Emmanuel Macron, un transfuge du parti socialiste, à la tête d’un mouvement appelé : « En marche ». Un duel qui opposera les nationaux de Marine Le Pen et les mondialistes d’Emmanuel Macron. En France, on s’insurge, mais les débats traditionnels entre la gauche et la droite n’ont plus la cote. Il faut en faire notre deuil, car les enjeux politiques des dix prochaines années se joueront autour de questions identitaires. Laissez-moi donc vous brosser un tableau de ces deux conceptions.

Les nationaux

Il faut tout d’abord se souvenir qu’en 2002 le Front National(FN), lorsque Jean-Marie Le Pen en était le chef, s’était aussi glissé au deuxième tour. La défaite du FN avait été cuisante face aux républicains de Chirac. Le contexte de 2017 est passablement différent. Le FN a adouci son message et celui-ci, colle un peu plus à la réalité du monde d’aujourd’hui. Quelle est cette réalité ? Les mutations économiques et sociales dû à l’intensification des mouvements migratoires à travers le monde et particulièrement en Europe. Le FN porte le message de ces Français qui s’inquiètent de l’avenir de leur nation. Lorsque l’on regarde le programme du FN, il est difficile de le considérer comme étant d’extrême-droite. Il y a 144 propositions qui ne relèvent pas essentiellement de la droite traditionnelle. Je dirais même que plusieurs mesures du domaine social, ressemblent à un programme d’un parti social-démocrate. C’est au niveau de la souveraineté et de la sécurité de la France que le FN se démarque. Il propose de rendre à la France sa souveraineté nationale en exerçant un retrait de l’Union européenne pour qu’elle puisse retrouver ses frontières et reprendre le contrôle l’immigration. Deuxièmement, la France doit redevenir un pays de libertés où les femmes seront traitées équitablement, en mentionnant au passage le cas des femmes musulmanes, et où la justice sera plus ferme et efficace.

Pour une meilleure compréhension de ce programme, vous pouvez aller à l’adresse suivante : http://www.marine2017.fr

Les mondialistes

Emmanuel Macron, c’est la nouvelle rock star de la politique française, qui se veut le rassembleur de tous ces Français orphelins politiques. Ces électeurs qui se sont sentis oubliés par les partis traditionnels et qui peuvent trouver avec Macron un menu assez varié pour y trouver leur compte. Aux niveaux social et économique, il y a un peu de tout pour que l’on puisse dire que c’est un mouvement centriste. En matière de sécurité et de souveraineté, son programme propose, comme le FN, d’engager des gendarmes et de construire des prisons pour lutter contre le terrorisme. Évidemment, tout doit se faire en étroite collaboration avec ses partenaires de l’Union européenne. Il y a une différence intéressante à ce niveau. : Macron ne mentionne jamais le terrorisme islamique, il parle seulement de lutte au terrorisme. Nuance que je trouve fort pertinente à ce niveau, car le FN le nomme. Enfin, il faut appliquer le principe de la laïcité en enseignant celle-ci et en dispensant des cours sur la connaissance des différentes religions. Tout ceci en lien avec le multiculturalisme, qui est une doctrine qui axe son action dans les messages de tolérance, d’ouverture à la diversité et qui place toutes les cultures sur le même pied.

Pour une meilleure compréhension du programme de Macron, allez à l’adresse suivante:
https://storage.googleapis.com/en-marche-fr/COMMUNICATION/Programme-Emmanuel-Macron.pdf

Disons-le tout de suite, Emmanuel Macron sera élu la semaine prochaine. Les hauts-cris de plusieurs personnalités françaises qui en appellent à la mobilisation pour barrer l’entrée de l’extrême-droite* à l’Elysée, trouveront échos dans l’électorat. La catastrophe anticipée n’aura pas lieu. Toutefois, les politiciens français ne pourront pas faire comme si rien ne c’était passé. Il faudra tenir compte de ces résultats, car ce n’est pas l’élection de Macron qui va venir à bout de ce malaise qui n’est pas seulement français, mais celui du monde occidentale. La prochaine bataille, entre les mondialistes et les nationaux, aura lieu en Allemagne l’automne prochain. À suivre…

*Est-ce que le nationalisme sera dorénavant considéré comme de l’extrême-droite ?

3 réflexions sur “Les nationaux et les mondialistes

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s