La Peste noire

Par Jean-Bernard Carrier

 

Lors de la seconde moitié du Moyen Âge (476 à 1492), donc à partir de l’an 1000, on assiste à un véritable essor urbain et commercial. En effet, les bourgs fortifiés et les villes européennes que l’on connaît aujourd’hui telles que Paris, Bruges ou Florence sont en pleine expansion, car le commerce est florissant. Des navires de marchandises parcourent la mer Méditerranée et la mer du Nord alors que les anciennes routes romaines sont utilisées par les commerçants pour voyager d’une ville européenne à une autre, d’un royaume à un autre et même jusqu’au Moyen-Orient! C’est le grand commerce!

Les villes, à cette époque, se développent très rapidement grâce à l’économie , mais leur développement n’est pas planifié… Les maisons étaient collées les unes sur les autres, il n’y avait pas d’infrastructures comme des égouts ou des aqueducs (ce qui existait quelques siècles plus tôt dans l’Empire romain). Vous pouvez vous imaginer que les rues ressemblaient rapidement à des égouts et des dépotoirs à ciel ouvert. L’eau potable des puits, des fontaines ou des cours d’eau était contaminée et des incendies ravagent régulièrement des bourgs entiers. Enfin, vu la promiscuité, au 14e siècle, des épidémies de choléra ou de fièvre frappèrent l’Europe à plusieurs reprises.

C’est toutefois la Peste noire (ou Grande Peste) qui fera le plus de ravages. La peste cause une forte fièvre, une dégradation de l’état général, parfois des problèmes pulmonaires, des maux de tête, l’apparition de bubons (enflure des ganglions) et la mort.(1.) En 1348, environ le tiers de la population d’Europe succombe à cette maladie (25 millions de morts). À cette époque, on ne sait pas encore que « la peste est causée par un bacille [bactérie] transmis par les puces. Les puces vivent sur les rats qui infestent les navires. »(2.) Vu le manque d’hygiène et le manque de distanciation sociale(concept récent dans l’histoire) sur les navires et dans les villes, les humains sont infectés par les puces. Le commerce maritime étant en pleine effervescence lors de cette période de l’histoire, la maladie se propage très rapidement à travers l’Europe en suivant les routes commerciales. 

Des gravures du Moyen Âge montrent des médecins qui, pour se protéger tout en soignant les malades de la peste, portaient une grande robe noire, des gants et un masque rappelant un bec d’oiseau rempli d’épices odorantes. Ils étaient surnommés « corbeaux » et touchaient les malades avec un bâton pour ne pas se contaminer. 

Sources: 

  1. Passeport santé, La peste, consulté le 30 mars 2020, https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=peste
  2. Line Lamarre, dir., Réalités, histoire et éducation à la citoyennenté, Manuel de l’élève 1B, ERPI, St-Laurent, 2005, p. 313. 
  3. Wikipédia, Peste bubonique, consulté le 30 mars 2020, https://fr.wikipedia.org/wiki/Peste_bubonique

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s